La FEVAD, c’est la référence quand il s’agit d’obtenir des chiffres sur le e-commerce et notamment en France. Elle vient de publier la 6ème édition des Enjeux E-commerce qui dresse un état des lieux du e-commerce BtoC mais aussi BtoB, en France mais aussi en Europe. Chez Studio Coyote, on aime bien vous mâcher le travail, donc vous trouverez dans cet article un condensé des meilleures informations à retenir.

Le e-commerce toujours en progression

En un an, les ventes sur les sites e-commerce on progressé de 15% par rapport à 2016 et 23% par rapport à 2015 : ce ne sont pas moins d’1,029 milliards de transactions. Ce sont 36,6 millions de français qui achètent sur internet, soit 82,7% de la population totale.

Le budget alloué par les français sur Internet

Le panier moyen a quant à lui baissé de 7% en un an, passant à 70€. Par internaute, sur une année, on enregistre en moyenne 28 transactions pour un montant total de 2000€. 24% des français déclarent faire des achats sur Internet 2 à 3 fois par mois et 27% au moins 1 fois par mois. Un peu moins de la moitié des français (42%) le font moins d’1 fois par mois. 85% des achats sont réglés par carte bancaire qui reste par conséquent le moyen de paiement à ne pas négliger.

L’augmentation des ventes sur mobile

En Europe, les achats sur mobile ne sont pas en reste puisque que les commandes via ce support constituent désormais 16% des achats en ligne, soit 11,2 milliards d’euros. En France, ce sont près de 25% des internautes qui font leurs achats via mobile.

Le tourisme toujours en tête du marché

44% des achats e-commerce appartient au secteur du tourisme. (Toujours le même leader ! Grrrr) Viennent ensuite les produits culturels (43%), le linge de maison (27%), le high-tech (22%), l’électroménager (17%), l’habillement (16%) et les « drive » issus de la grande distribution (5%).

Les e-commerçants français se portent bien ! Merci !

En 2016, 200 000 sites marchands français sont considérés comme actifs soit une progression de 22 000 sites en un an. Mais tous ne bénéficient pas de la même rentabilité. 84% du Chiffre d’Affaires global est porté par 9000 sites e-commerce français (soit seulement 4,5% de sites leaders). Sans surprise, les sites et applications e-commerce générant le plus de CA sont par ordre d’apparition : Amazon, Cdiscount, Fnac, Voyages SNCF et Vente-privée. Autre information à ne pas négliger : la moitié des sites leaders a recruté en 2016 et encore 48% d’entre eux ont prévu de le faire en 2017.

Une part du gâteau pour le e-commerce BtoB ?

Pendant longtemps, le e-commerce a été réservé aux particuliers et de nombreux professionnels travaillant en BtoB hésitaient à investir ce nouveau territoire. Aujourd’hui, le e-commerce BtoB n’a pas à rougir de ses 18% du montant total des ventes faites aux professionnels. C’est une belle augmentation de 32% en un an ! Et si les experts du Web ne se trompent pas, le e-commerce BtoB représentera 1/4 des transactions du Web d’ici 2020. Les secteurs BtoB qui tirent leur épingle du jeu sont : les voyages et transports (à 53%), les fournitures et équipements de bureau (à 33%) et le matériel informatique (à 30%). Alors si vous êtes un professionnel de l’un de ses secteurs, c’est le moment d’investir dans la création de votre site e-commerce ! Pas encore décidé ? Visez un peu notre réalisation de site catalogue pour Sodexim, professionnel BetoBe issu du secteur du transport.

Vous restez sur votre faim ? Consultez l’étude FEVAD dans son intégralité.